Manifestations scientifiques

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM)
PDF
Vous êtes ici :

Manifestations scientifiques

Colloques et journées d'étude

Travail et monde ouvrier en Europe occidentale (années 1830-années 1930)

Journée d’étude

Attention : En raison des dernières mesures sanitaires, la journée d'étude n'aura pas lieu en présentiel à l'amphithéâtre de la présidence.

Contact : laurent.dornel @ univ-pau.fr

PROGRAMME

Michel Pigenet (visio). Retour sur plus d’un siècle d’histoire du travail. Enjeux et perspectives.

Fabrice Bensimon. Genre et travail en Grande-Bretagne et sur le continent (1830-1914)

Marie-Bénédicte Vincent (visio), Les ouvriers allemands du textile par eux-mêmes : étude de journaux ouvriers 1900-1933

Manuela Martini (visio), Adaptation ou imitation ? L’industrie textile italienne et ses mains-d’œuvre entre continuités et innovations du milieu du XIXe siècle à la crise des années 1930

Jorge Muñiz Sánchez. Travail, techniques et climat social dans les Asturies, 1833-1936

Emmanuel Plat. Aux marges des mondes ouvriers, le travail des femmes à la lumière des grèves de la Belle époque dans le Midi aquitain

Bastien Cabot-Bru. Travail immigré, mouvement ouvrier et socialisme : entre « première mondialisation » et protectionnisme (années 1860-années 1930)

Télécharger le programme

Patrimoine du tourisme, du thermalisme et de la villégiature en montagne (XVIIIe-XXIe siècle)Histoire et devenir, à la croisée des sciences

Toulouse, Université Toulouse - Jean Jaurès

Maison de la Recherche, Amphi F417

Ce colloque international vient conclure le programme de recherche européen FEDER TCV-PYR (2017-2020) consacré à l’étude du thermalisme, du tourisme et de la villégiature dans les Pyrénées françaises. Les communications visent à apporter une connaissance fine sur les aspects d’aménagement, d’urbanisme, de paysage, d’équipements et d’architecture thermale,de pratiques et de promotion du thermalisme et du tourisme en montagne. Si les Pyrénées seront à l’honneur de ces rencontres, l’ouverture géographique des communications permettra de nourrir des approches comparatives.

Télécharger le programme.pdf» (1.1 MB)

Croiser les sources pour détruire et reconstruireDévelopper les approches interdisciplinaires pour relire l'antiquité tardive

Journée d’étude interdisciplinaire

UNIVERSITÉ DE PAU ET DES PAYS DE L’ADOUR

Amphithéâtre de la Présidence

­

Cette deuxième journée d’étude sur l’Antiquité tardive fait suite à la rencontre paloise d’avril 2019 portant sur le traitement des données archéologiques. Si ce séminaire se veut encore axé sur les problèmes d’ordre méthodologique, il s’orientera vers l’interdisciplinarité et le croisement des sources, souvent trop cloisonnées par nos disciplines académiques. La cohérence de l’Antiquité tardive, « crépuscule » de l’Antiquité ou «aube» du Moyen Âge, n’est plus à démontrer. Cependant, le chemin est encore long pour percevoir toute la complexité de cette période charnière. Les dix contributions proposées par des chercheurs espagnols, portugais et français, aux thématiques et aux méthodes variées, répondent à ce désir de tendre vers une « histoire totale » qui ne peut se réaliser sans une approche interdisciplinaire.

Télécharger le programme «croiser les sources.pdf» (275.1 KB)

Résumés des interventions

Les stations thermales secondaires en France aux XIXe et XXe sièclesUne autre histoire du thermalisme ?

Cette rencontre se déroulera le vendredi 18 septembre 2020 à la Maison de la Recherche de l’Université Toulouse Jean Jaurès.

Elle aura pour ambition de mettre au jour l’histoire économique, sociale et architecturale des stations thermales secondaires en France. Elle doit permettre de déterminer si l’approche du thermalisme, fondée majoritairement sur l’étude des stations les plus renommées, correspond aussi à ces stations plus modestes. Les réflexions amèneront à éclairer la variété des modèles et des formes du thermalisme, et ainsi à enrichir la connaissance du phénomène.

Télécharger le fichier «Programme_Colloque-18092020.pdf» (1.2 MB)

Espace symbolique, espace construitJournée d'étude

Dans le cadre du programme européen Feder TCV-PYR et du Master Recherche HCP, Patricia Heiniger-Castéret et Mathilde Lamothe organisent une journée d’étude intitulée ” Espace symbolique, espace construit”.

Elle aura lieu le 13 mars 2020 à l’Université de Pau, au bâtiment des Lettres, en salle 217.

Aucun espace quel qu’il soit, n’est vacant. L’homme passe et trace des signes d’un langage qui lui est propre : dates, noms, phrase, croix ou bateaux sur des pierres en haute montagne ; rosaces, fleurs ou sirènes sur le linteau des portes ; blason de famille, graffitis, autocollants ou tags sur les panneaux ou murs en déshérence, fleurs et végétaux. Autant de signes qui dessinent les contours de territoires habités et d’espaces de vie. Le quotidien est traversé par des faisceaux de signes que l’on perçoit au premier abord comme des expressions esthétiques qui semblent être posés là pour agrémenter les univers de vie. La comparaison de ces signes observés dans plusieurs terrains, plusieurs univers et à des époques diverses, leurs places sur les supports et dans les espaces de vie amène à produire des analyses qui élargissent la perception esthétique pour nous faire rentrer dans une dimension mystique de l’espace. Ainsi se dessinent un dedans et un dehors, un dedans organisé et protégé par des faisceaux d’éléments symboliques et un dehors dangereux perçu comme chaotique.

 

Voir l'affiche programme

Journées de formation au Patrimoine Culturel Immatériel

Le Laboratoire ITEM de l’UPPA, le CIRDOC - Institut Occitan de Cultura – Ethnopôle occitan et la Direction générale des patrimoines du Ministère de la Culture, en association avec la Communauté des communes du Haut-Béarn, organisent des journées de formation sur le Patrimoine culturel immatériel.


Vivant et contemporain le Patrimoine Culturel Immatériel (PCI) comprend, selon la convention de l’UNESCO qui lui est dédiée (2003), les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire - ainsi que les instruments, objets, artefacts et espaces culturels qui leur sont associés - que les communautés, les groupes et, le cas échéant, les individus reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel.
Ce patrimoine culturel immatériel, transmis de génération en génération, est recréé en permanence par les communautés et groupes en fonction de leur milieu, de leur interaction avec la nature et de leur histoire, et leur procure un sentiment d'identité et de continuité, contribuant ainsi à promouvoir le respect de la diversité culturelle et la créativité humaine.
Des arcanes de l’UNESCO et du Ministère de la Culture à l’enquête de terrain ; de la rédaction de fiches d’inventaires à l’élaboration d’un dossier de labellisation ; de la réalisation d’archives brutes à leur valorisation via les outils numériques (sites, réseaux sociaux) ; cette formation abordera les questions d’inventaire et de sauvegarde du PCI tant aux plans théoriques que pratiques.
Le patrimoine culturel immatériel imposant une expertise partagée entre praticiens, chercheurs et institutions patrimoniales, cette co-construction sera mise à l’épreuve dans le périmètre du label Pays d’Art et d’Histoire des vallées béarnaises qui constitueront, cette année, le terrain vivant d’expérimentation de cette semaine de formation.


La formation se déroulera :
du lundi 24 au vendredi 28 février 2020 à Oloron, à la Communauté de communes du Haut-Béarn,12 place de Jaca, 64400 Oloron-Ste-Marie (24-25/02) à la villa Bedat, Confluence Rue de l’Intendant d’Etigny, 64400 Oloron Ste-Marie (26/02) et à L’Institut Occitan de Cultura, Château d’Este, 64140 Billere (27-28/02).


Inscription :
patricia.heiniger-casteret @ univ-pau.fr
mastercas @ univ-pau.fr

Ces journées s'inscrivent dans le cadre du programme européen TCV-PYR.

Elle peuvent également être :
- validées dans le cadre de l’UE « Actualité de la recherche » (24h)
- être un élément du stage de M2

 

Télécharger le programme

 

Laurier TurgeonFrançais et Amérindiens au XVIe siècle

Le Parvis Espace Culturel – Centre commercial Tempo, Pau

De 18h00 à 19h00

Laurier Turgeon, historien et ethnologue, vous fera découvrir l’histoire des premiers contacts franco-amérindiens. En nous racontant la pêche à la morue, le commerce des fourrures ou l’usage du cuivre et de la verroterie en Amérique du Nord, il raconte la naissance de la Nouvelle-France.

En 1534, Jacques Cartier entreprend une série de trois voyages d’exploration et de colonisation au Canada. À sa suite, les Français investissent dans la pêche à la morue et commercent avec les populations autochtones : ils troquent des chaudrons de cuivre, des haches, des couteaux ou de simples perles de verre contre de précieuses peaux de castor, de loutre et de martre. Avant de pouvoir se parler, Français et Amérindiens échangent des biens qui ont pour eux le charme de la nouveauté et de l’exotisme.

Laurier Turgeon est professeur d’histoire et d’ethnologie à l’université Laval (Canada) et auteur notamment de Patrimoines métissés : Contextes coloniaux et postcoloniaux (Prix Luc-Lacourcière, 2005). Membre de l’Académie des arts, lettres et sciences humaines de la Société royale du Canada, il a été titulaire de la William Lyon Mackenzie King Chair à l’université Harvard. Pour cet ouvrage, l’auteur a bénéficié d’un poste de directeur d’études associé à la Fondation de la Maison des sciences de l’homme (Paris).

Signes, seings & sceauxJournée d'étude

Programme ANR Acronavarre

Journée d’étude « Signes, Seings et Sceaux: identification et authentification au Moyen Âge et à la Renaissance », Université de Pau et des Pays de l'Adour, 21 février 2020

Au Moyen Âge et à la Renaissance, rois, princes, prélats, institutions, villes, officiers, etc. indiquent leur présence et affichent leur action en utilisant des signes qui les identifient et qui permettent d’authentifier leurs faits et gestes dans des contextes variés et sur de multiples supports.

L’utilisation de ces signes répond à des ambitions politiques, à des normes socio-professionnelles et à des exigences pratiques.

Cette journée d’étude invite à les mieux connaître et à les interroger à la lumière d’une historiographie renouvelée et des recherches en cours.

 

Télécharger le programme

La Tribuna d’Emilia Pardo BazánJournée d'étude

Université de Pau et des Pays de l'Adour

Amphithéâtre de la Présidence

Sous la direction de Dolores Thion Soriano-Mollá

Contact : lola.thion @ univ-pau.fr

Voir le programme

 

Architecture et expressions du pouvoirSéminaire transversal

Université de Pau et des Pays de l'Adour

Bâtiment des Lettres

Salle du Conseil

Sous la direction de Françoise des Boscs

Télécharger l'affiche/programme

FrontièresSéminaire transversal

UPPA, Bâtiment des Lettres - Salle du Conseil

Coordonné par Françoise des Boscs

Télécharger le programme

Ecrit, pouvoirs et société du XIIe au XIVe siècle(Angleterre, France, péninsule italienne, péninsule ibérique)

Journée d’étude – 31 janvier 2020

Organisée par Véronique Lamazou-Duplan

Université de Pau et des Pays de l’Adour – Amphithéâtre de la Présidence

Dans le cadre des Masters MEEF (Histoire et Géographie) et HCP ( Séminaire ” Réseaux et pouvoirs, expressions et représentations”).

Jean sans Terre et son imageConférence publique

Frédérique Lachaud

Université de Pau et des Pays de l'Adour

Amphithéâtre de la Présidence

16h00

Conférence Publique organisée par le laboratoire ITEM dans le cadre des Masters HCP et MEEF Histoire et Géographie

L’art en partage citoyenCycle de conférence

Ces conférences font partie du programme de recherche « L’art en partage citoyen », porté par Mmes les Professeures Sabine Forero Mendoza (ITEM) et Pascale Peyraga (ALTER).

L’argumentaire du projet est détaillé à la fin du calendrier des conférences.

Jeudi 23 janvier à 14h30 en Salle du conseil DEG - bâtiment de droit du Collège SSH- à une conférence intitulée " Formes d'art participatif et collaboratif en Espagne et en Colombie" qui sera donnée par Sören Meschede et Klaus Fruchtnis.

Voir le programme complet