Allocations doctorales

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM)

ED SSH

Ecole Doctorale Sciences Sociales et Humanités

UPPA / UFR DEG
avenue du Doyen Poplawski
BP 1633
F-64016 PAU CEDEX

edssh@univ-pau.fr (edssh @ univ-pau.fr)

Boîte à outils du doctorant

Ce guide, destiné aux doctorant(e)s de l’équipe de recherche ITEM, nouvellement inscrits ou non, a pour objectif de se familiariser avec l'environnement scientifique et administratif universitaire (écoles doctorales, laboratoires de rattachement, etc.).

Ce guide a été rédigé en novembre 2014 par Mathilde Lamothe et Vanessa Rodrigues.

Télécharger le «Guide du doctorant ITEM.pdf» (2.2 MB)

PDF
Vous êtes ici :

Allocations doctorales Appels à candidatures

-  Histoire des industries aéronautiques dans les Pays de l’Adour depuis les années 1930

Dans un espace compris entre Aire-sur-l’Adour/Biscarosse/Anglet/Bidos/Bordes, des entreprises (Messier, Fouga) et des pionniers soucieux d’innovation (Latécoère, Bréguet, Szydlowksi, Planiol) ont créé dans une région marquée par la ruralité des pôles industriels dynamiques qui, après la Seconde Guerre mondiale, donnèrent naissance à ce qui est devenu presque un « district aéronautique » assez unique en son genre mais encore fort mal connu. Au tournant de la mondialisation, en dépit de turbulences, ces entreprises (Messier, Turboméca), fortes d’une implantation locale, nationale et internationale, ont connu une nouvelle phase, avec leur intégration dans les géants du secteur (Snecma puis Safran). Depuis quelques années, de nouvelles recompositions sont à l’œuvre, notamment en ce qui concerne la sous-traitance.

Cette présence pluri-décennale constitue pour les historiens un objet de questionnements multiples sur les caractères originaux des processus d’industrialisation dans le bassin de l’Adour, sur la constitution d’une main-d'œuvre technique très qualifiée dans un environnement rural, sur les liens tissés entre ces entreprises, la circulation de l’innovation, l’articulation entre l’échelle locale et les logiques d’un marché mondialisé. Le programme de recherche, financé par la Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées, vise à mieux connaître cette histoire complexe, à partir de sources variées (publiques, privées) et, à terme, à nouer des partenariats avec les entreprises concernées.

La thèse visera à mettre au jour l’histoire entrecroisée des acteurs économiques (pionniers, entreprises, institutions), des implantations industrielles dans un espace marqué par un modèle spécifique d’industrialisation et de la circulation des innovations techniques. Elle devra également s’attacher à faire un inventaire précis des archives publiques et privées, y compris iconographiques.

Durée : 3 ans (1er octobre 2021- 30 septembre 2024)

Candidature à envoyer avant le 11/07/2021 à laurent.dornel @ univ-pau.fr

Télécharger l'appel

Candidater en ligne

 

-  Les correspondances entre les ports basques et la Nouvelle France d'après les saisies anglaises sous le règne de Louis XV

Durant les guerres du règne de Louis XV, plusieurs navires originaires de Hendaye, Saint-Jean-de-Luz, Biarritz, Capbreton et surtout Bayonne ont été arraisonnés et saisis, ainsi que leur cargaison, par la marine anglaise. Le projet s'intéresse tout particulièrement aux ballots de correspondances qui ont été conservés par la Hight Court of Admiralty de Londres et se trouvent actuellement aux Archives nationales anglaises à Kew.

Il s'agira donc de procéder à la constitution de ce corpus qui sera intégré dans une base de données. Ce corpus permettra de mieux connaître les bateaux saisis, leur équipage, l’activité économique et des questions plus générales relevant de l'histoire atlantique et des relations avec les Amériques, les relations entre la course et la pêche, la guerre et l'économie, l'identité et les migrations. L’analyse du contenu de la documentation se consacrera également à la nature et à la fonction de l'écrit privé et aux réseaux établis des deux côtés de l’Atlantique.

Projet de thèse 2021-2024

Date de réponse : 24 juillet 2021

CV et lettre de motivation à envoyer à philippe.chareyre @ univ-pau.fr

Télécharger l'appel à candidature

 

- Vers une marque patrimoniale euro-régionale : presse, identités et opinion publique (ITEM-UPPA)

La thèse « Vers une marque patrimoniale euro-régionale : presse, identités et opinion publique,1966-2020 », est afférente au projet, Au-delà des Pyrénées : Patrimoines d’encre, de la Nouvelle Aquitaine à l’Espagne (2021-2024), dir. Dolores Thion

Le projet de thèse « Vers une marque patrimoniale euro-régionale : presse, identités et opinion publique, 1966-2020 » est conçu selon une perspective patrimoniale ouverte sur l’actualité euro-régionale. Après 31 ans de coopération transfrontalière Aquitaine - Euskadi, est créé en décembre 2011 le Groupement Européen de Coopération Territoriale -Eurorégion Aquitaine-Euskadi. La Navarre a été associée, à sa demande, en 2016. L’Eurorégion Aquitaine-Euskadi-Navarre est conçue comme un espace unique et fluide. Les solutions administratives, politiques, économiques et culturelles qui le sous-tendent reposent sur un concept flexible et pragmatique d’identité, outrepassant les particularismes et misant sur la collaboration de tous les citoyens. Tels que les analyses de la presse le montrent, ce discours vise à l’institutionnalisation de l’Eurorégion en tant que nouveau cadre dynamique et de référence. Il émerge à la suite d’une prise de conscience des citoyens frontaliers, du décalage existant entre les territoires institutionnels classiques et les territoires fonctionnels (Leresche, 1996 ; Bray et Harguindéguy, 2004), ce qui rend instable le principe traditionnel d’identité attaché au territoire fermé. Dans ce contexte, l’objectif de ce projet réside dans l’étude des processus de configuration de l’opinion publique et de l’identité dans l’Eurorégion; un nouvel espace qui se veut fluide et fonctionnel et, dans lequel, l’identité est définie comme une vocation partagée. La définition d’une marque patrimoniale ne peut pas oblitérer cette évolution de la société actuelle. En outre, la thèse permettra d’élargir la cartographie du paysage patrimonial avec les corpus journalistiques de La Navarre, que l’équipe de recherche ne peut pas couvrir en raison de leur profil et celui des chercheurs de l’Universidad Pública de Navarra. Les choix des journaux régionaux des trois régions.

Avec une méthodologie interdisciplinaire, le projet de thèse analysera : les corpus de presse, leur numérisation et analyse des contenus en lien avec la création d’une identité et d’une opinion publique euro-régionales ;  les faits et les actions développées pour la création de cet espace réel et objectif dans le domaine politique, économique, touristique et culturel ; les processus de médiation et les stratégies de communication en tant que constructions subjectives y étant mises en place par le biais de la presse,; ainsi que le rôle de la culture dans la création d’une « Marque culturelle de territoire », comme représentation sociale d’une nouvelle identité.

Durée du contrat : 3 ans

Date limite de dépôt des candidatures : 15/07/2020

Date d'audition des candidat.e.s : Visio-conférence 19/07/2020

Contact : lola.thion @ univ-pau.fr

Télécharger l'appel à candidature

 

- Managing Intangible Cultural Heritage: A Comparative Case-Study between Pays de Béarn (France) and Banat (Romania)

 

Supervisors: Dr. Patricia HEINIGER-CASTERET (UPPA) and Prof. Otilia HEDESAN (UVT)

Home University : Université de Pau et des Pays de l’Adour, France

Discipline: Anthropology

Project summary :

The preservation and development of Intangible Cultural Heritage (ICH) is managed, at a first level, by local actors, but also involves institutions from regional and national authorities. Each country, each region, develops specific programs, strategies and policies adapted to the realities of the territories. Inclusive research action programs carried out at the regional level, for instance, have been able to put in place methods of scientific approach and valorization of ICH, but these methods have simultaneously revealed major risks such as weakening living practices.

The subject of this thesis focuses on the management of ICH from a comparative point of view in Banat (Romania) and the Pays de Béarn (France). Two axes will have to be examined. First, a preliminary work of legislative, administrative and cultural comparison between France and Romania will have to be established in order to examine the modes of management of ICH (its identification, its treatment in the inventories, its scientific analyses, its valorization, its transmission, its dedicated resource centers, etc.). Secondly, an action-research project will lead the PhD student to conduct semi-directive interviews with each of the actors, practitioners, scientists, politicians and administrators in order to understand the expectations and mechanisms put in place, from the local to the national level, in ICH management. In order to carry out this ethnography of expressions and networks of actors, the PhD student will have to participate actively in cultural or ICH promotion/enhancement events using as much as possible participant observation.

 

Date limite de dépôt des candidatures : vendredi 9 juillet 2021 à midi.

Début du doctorat : Septembre 2021 - Durée : 36 mois.

 

Plus d'informations : https://organisation.univ-pau.fr/fr/grands-projets/unita/appel-candidatures-cotutelles-these-unita.html

Lien vers l'AAP : https://aap.univ-pau.fr/siaap/pub/appel/view/180

 

UNITA en 2 mots :
L’alliance de 6 universités européennes situées dans des régions pour partie rurales, montagneuses, transfrontalières et qui parlent toutes une langue romane. L’UPPA est alliée dans ce projet à l’Université Savoie-Mont-Blanc, l’Università degli studi di Torino (Italie), l’Universidad de Zaragoza (Espagne), l’Universidade da Beira Interior (Portugal), et l’Universitatea de Vest din Timişoara (Roumanie).