Delphine Trébosc

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM)

Accès thématique aux CV

Evaluation HCERES

Le HCERES (Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur) vient de rendre publique l’évaluation de notre laboratoire.

 

 Télécharger le rapport (pdf - 218 Ko)

Vous êtes ici :

Delphine TreboscEnseignant-chercheur, Maître de conférences

  • Laboratoire ITEM - Equipe d’accueil 3002
    Département Histoire de l’art et ArchéologieCollège SSHUPPAAvenue du Doyen Poplawski - BP 116064 013 Pau Cedex
  • Histoire de l'art, identité
  • delphine.trebosc @ univ-pau.fr
  • Parcours
  • Responsabilités
  • Thèmes de recherche
  • Publications

Parcours

Maître de conférences à l’UPPA depuis septembre 2007

Lauréate de la Nonresidential Postdoctoral Fellowship, Getty Research Institute, 2007

 ATER à l’UPPA (2006-2007)

 Doctorat d’Histoire de l’art, 2004 : Confronter l’art : les collections de raretés de la Renaissance française, sous la dir. de P. Morel, université de Paris I

 Frances A. Yates Research Fellowship, Warburg Institute, Londres, 2003

 ATER à l’université de Paris I (2002-2003)

 Chargée de cours à l’université de Paris I (1999-2001)

 DEA d’Histoire de l’art, 1998 : Les Cabinets de raretés de la Renaissance française, sous la dir. de P. Morel, université de Paris I

 Maîtrise d’Histoire de l’Art, 1997 : Le Mythe de Cadmus et le dragon dans l’art, aux XVIe et XVIIe siècles, sous la dir. de C. Taillard et O. Le Bihan, université de Bordeaux III

Responsabilités

Responsable du département Histoire de l’art et Archéologie, UFR LLSHS, UPPA, 2017-2019

Coresponsable du département Histoire, Histoire de l’art et Archéologie, UFR LLSHS, UPPA, 2009-2011

Thèmes de recherche

Les arts de la Renaissance en France.

L’histoire du collectionnisme (XVIe-XVIIe s.).

L’histoire du rapport à l’art (XVIe-XVIIe s.)

Publications

Ouvrages et direction d’ouvrages

Antoine Agard, Discours et roole des medailles et autres antiquitez… (1611). Catalogue du cabinet de raretés d’Antoine Agard, orfèvre et « antiquaire » arlésien, texte établi, présenté et annoté par Delphine Trébosc, Rennes, PUR, 2007 (« Textes rares »)

1001 Peintures au Louvre de l’Antiquité au XIXe siècle, sous la direction de V. Pomarède, D. Trébosc, Paris, Musée du Louvre Editions, Milan, 5Continents, 2005

 

Chapitres d’ouvrages et articles

- « Le rôle des architectes dans l’exposition de la statuaire antique, de François I er à Henri III », actes du colloque international « Artistes et collections royales et princières. France, XVI e-XVIII e s. » (UVSQ/Paris-Saclay – Château de Versailles, 16-18 mai 2019), Presses Universitaires du Septentrion, à paraître en 2020 ou 2021

- « Catherine de Médicis, les collections de raretés et la monarchie des Valois : autopsie d’une pratique concertée », Studiolo. « Femmes, art et Italie », n°15, à paraître été 2019

- « Les collections royales de raretés sous François Ier et Henri II », Journal of the History of Collections, fhy060, https://doi.org/10.1093/jhc/fhy060 Published:18 December 2018, à paraître en version papier en 2019

- « Peindre Diane et ses doubles : la Diane chasseresse du musée du Louvre », dans Il mito di Diana nella cultura delle corti. Arte, letteratura, musica, a cura di G. Barberi Squarotti, A. Colturato, C. Goria, Florence, Olschki, 2018 (Centro studi delle residenze reali sabaude. La civiltà delle corti, II), p. 141-159

 - « Les fonctions politiques des collections royales sous Henri IV », dans Henri IV. Art et pouvoir, ss la dir. de C. Nativel, Rennes, PUR, Tours, PUFR, 2016, p. 41-52

« Les merveilles ont-elles permis de penser l’œuvre d’art pendant la Renaissance tardive ? », dans Penser l’étrangeté. L’art de la Renaissance entre bizarrerie, extravagance et singularité, ss la dir. de F. Alberti, C. Gerbron et J. Koering, Presses universitaires de Rennes, 2012, p. 113-128

 - « Les arts mineurs à la Renaissance, entre paradigmes néoplatonicien et aristotélicien », dans Existe-t-il des arts « mineurs » ? Traditions, mutations et dé-définitions, de la Renaissance à l’art actuel, ss la dir. d’E. Toussaint, Pau, PUPPA, 2012, p. 21-35 (Cultures, Arts et Sociétés, n°1)

 - « L’iconographie de la Dame à la toilette au XVIe siècle », Bulletin de la Société des amis du château de Pau, n°163, 2e semestre 2011, p. 13-29

 - « Le rapport chose-image-texte dans le discours naturaliste à la Renaissance : le cas des Œuvres de Jacques et Paul Contant … (1628) », dans L’Artiste savant à la conquête du monde moderne, textes réunis par A. Lafont, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2010, p. 169-176

 - « Nu féminin et critique politique dans la peinture profane de la Renaissance française », dans La Fonction critique de l’art. Dynamiques et ambiguïtés, sous la dir. d’E. Toussaint, Bruxelles, La Lettre Volée, 2009, p. 247-253 (Essais)

 - « Ordre d’exposition et représentation du savoir dans les collections de raretés de la Renaissance française », dans Le Théâtre de la curiosité (XVI-XVIIe siècle). Actes du Colloque international du 8 mars 2007, Centre de Recherche V.-L. Saulnier, Paris, PUPS, 2008, p. 67-75, (Cahiers V.-L. Saulnier, n°25)

- « Le décor de Primatice pour la chambre de la duchesse d’Etampes : une œuvre réflexive ? », Seizième Siècle, n°3, « Décors », 2007, p. 37-60

- « Introduction générale » (avec Vincent Pomarède), p. 11-22

« Les peintures françaises » (« Du XIVe au XVIe siècle », « Le XVIIe siècle », « Le XVIIIe siècle », « De la Révolution au Premier Empire », « La Restauration »), p. 77-242

« Les peintures italiennes » (« Du XIIIe au XVe siècle », « Le XVIe siècle », « Le XVIIe siècle », « Le XVIIIe siècle »), p. 243-374

« Les peintures espagnoles », p. 375-388

« Les peintures flamandes et hollandaises » (« Le XVe siècle et le XVIe siècle », « Les peintures flamandes du XVIIe siècle », « Les peintures hollandaises du XVIIe siècle »), p. 389-478

« Les peintures germaniques et autres écoles du Nord », p. 479-492

« Les peintures britanniques », p. 493-502

dans 1001 Peintures au Louvre de l’Antiquité au XIXe siècle, sous la direction de V. Pomarède, D. Trébosc, Paris, Musée du Louvre Editions, Milan, 5Continents, 2005

- « Expérimenter les critères esthétiques : le rôle des naturalia dans la collection d’Antoine Agard, orfèvre et antiquaire arlésien, à la fin de la Renaissance », dans Curiosités et cabinets de curiosités, textes réunis et présentés par P. Martin et D. Moncond’huy, Neuilly, Atlande, 2004, p. 65-75