BODAH

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM)
PDF

BODAH

Big and Open Data for the development of new processes towards Atlantic heritage management (Projet de recherche Interreg Atlantique)

Composé de 10 partenaires issus d'universités européennes, d'instituts de recherche, d'organisations à but non lucratif, de municipalités et de parcs naturels, le consortium Bodah est financé par le programme Interreg Atlantique.

Le tourisme est un moteur majeur du développement économique. Mais le tourisme de masse crée aussi un fardeau difficilement supportable pour les habitants. Aussi, BODAH vise à renforcer un développement durable des flux touristiques et des redistributions des impacts socio-économiques grâce à l'utilisation des données et des technologies intelligentes.

Le projet, débuté fin 2019, a déjà réussi à établir son propre système d'indicateurs qui détermine quelles données doivent être mesurées et utilisées dans quatre villes, Saint-Jacques-de-Compostelle et Saint-Sébastien en Espagne, Pau en France et Cork en Irlande.

L’analyse de ces 30 indicateurs sélectionnés permettra de comprendre la situation réelle de zones de référence surveillées, d’anticiper et prévenir une éventuelle saturation, de diriger les flux vers certaines zones pour être mieux contrôler et assurer la sécurité, d’établir des actions ou des stratégies visant à promouvoir les bonnes pratiques dans le domaine du tourisme dans ces villes patrimoniales de l’Espace Atlantique.

 

Dans le cadre de ce projet, le laboratoire ITEM expérimente un champ d’études dans la région de Pau, au travers de deux exemples : le château de Pau et le vignoble de Jurançon. L’objectif scientifique est d’arriver à proposer un autre regard sur les politiques culturelle et touristique de Pau et du Béarn autour des patrimoines.