2007-2010 Etudes sur les protestantismes dans l’Espace Européen

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM)
PDF
Vous êtes ici :

2007-2010 Etudes sur les protestantismes dans l’Espace Européen

 

PPF EPEE (20072064) 

L’équipe ITEM est la porteuse du projet, direction Philippe Chareyre. Les participants institutionnels sont les équipes de sept établissements (La Mans, La Rochelle, Toulouse le Mirail, Avignon, Saint-Etienne, Lyon 3, Artois, UPPA) auxquels se sont joints Strasbourg 2 et l’équipe du GRHP (Groupe de recherche sur l’histoire des protestantismes) à l’IPT (Institut protestant de théologie de Paris) dont les membres permanents sont des chercheurs de l’EPHE et de Paris XII.

Ce plan pluri-formation a eu pour objet de fédérer la recherche française dans le domaine de l’histoire des protestantismes, de créer un lien entre les différents projets en cours et d’aider au développement de travaux en synergie. C’est un lieu de réflexion sur les méthodes d’investigation, de l’analyse quantitative des sources à l’approche anthropologique. Elle a eu enfin pour but de créer un lieu d’échange entre doctorants travaillant dans ce domaine et d’appuyer ceux qui se lanceraient dans cette recherche.

Des doctoriales nationales annuelles ont été organisées à Pau en 2009 puis à Paris en 2011 2012 pour permettre aux doctorants des différentes universités d’exposer leurs travaux et de ne plus travailler isolément.

Une collection d’éditions de textes a été créée et co-financée grâce à un support accordé par la Société de l’Histoire du Protestantisme Français aux éditions Droz à Genève dans la collection « Travaux d'Humanisme et Renaissance », une sous-série intitulée « Archives des Eglises réformées ». Les premiers volumes sont sortis en 2012 : Actes des synodes nationaux de Charenton Loudun (1644-1659) par Françoise Chevalier, Actes du synode provincial d’Anjou-Maine-Touraine (1594-1583) par Didier Boisson. Sont en cours d’édition, le premier registre du consistoire de Nîmes (1561-1563) par Philippe Chareyre et le premier volume des synodes nationaux par Luc Daireaux et Bernard Rousse.

Une rencontre terminale a été organisée à Pau en mars 2013 pour mettre au point les résultats des recherches issues de l’étude de l’ensemble des institutions réformées en France. Elle a été l’occasion de finaliser une importante synthèse collective de 900 000 signes, 200 illustrations (format 22 x 28, environ 350- 400 pages), qui révise l’ensemble des connaissances fixées depuis la fin du XIXe siècle. Elle fera l’objet d’une importante publication aux Presses Universitaires de Rennes dont la sortie est prévue fin 2014.