2010-2015 ANR DETROIT

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM)
PDF
Vous êtes ici :

2010-2015 ANR DETROITLe Détroit de Gibraltar, à la croisée des mers et des continents

Laurent Callegarin et Françoise Des Boscs

Ce projet ANR a été porté par la Casa de Velázquez en association avec trois partenaires : par Françoise des Boscs pour le laboratoire ITEM EA 3002 de l’Université de Pau, l’Institut Jacques Berque de Rabat et l’UMR 8167 Orient et Méditerranée de l’Université de Paris I.

En faisant jouer la longue durée, notre programme propose une relecture de ce territoire depuis la deuxième guerre punique (IIIe s. a.C.) jusqu’aux premiers temps de l’expansion européenne sur les rives de l’Afrique (XIVe-XVe s.). Sur un axe Nord-Sud, l’étroitesse du détroit lui assure un rôle privilégié de point de passage pour tous les flux qui parcourent la région. Mais ce pont induit néanmoins des contraintes spatiales que les sociétés autochtones et allogènes ont dû surmonter ou contourner. Sur un axe Est-Ouest, le détroit fonctionne comme un seuil, généralement franchi de la mer vers l’espace océanique. Dans notre zone d’étude, la relation entre le territoire et les sociétés qui le parcourent se révèle donc particulièrement complexe. Aux contraintes naturelles se mêlent des aspects psychologiques et techniques parfois difficiles à saisir pour les époques anciennes.

Les dimensions sociales (qui englobent les pratiques économiques et de gouvernement) révèlent aussi des particularités dignes d’attention : intégrées au même espace politique et administratif pendant des siècles (à l’époque romaine et à celle des « empires » berbères), les deux rives du Détroit ont aussi été considérées, parfois simultanément, comme les confins de deux mondes affrontés, séparés au Moyen Âge par l’opposition entre Chrétienté et Islam.

Le programme DETROIT a produit nombre de documents scientifiques inédits et a assuré la mise en place d’un réseau de recherche international pérenne. Les chercheurs constituant ce dernier ont à présent à cœur de développer un traitement historique global et multiscalaire, diachronique et pluridisciplinaire, réunissant les deux rives du détroit de Gibraltar, ainsi que de prolonger certaines thématiques porteuses. À titre d’exemple, signalons la récente mise en place d’un programme pluriannuel de la Casa de Velázquez intitulé SALSAMENTA. Ce programme naissant a d’ores et déjà répondu à deux appels à projets (Atlantic Action Plan de la Commission européenne et convocatoria Redes du Ministerio de Economía y Competitividad espagnol).

 

Pour en savoir plus