Femmes et enfants en exil

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM)
PDF

Femmes et enfants en exil en Europe XIXe-XXe siècles. Une histoire de protagonistes oubliésUPPA Campus de Pau

L’UTLA, la vice-présidence Animation et vie des campus et le laboratoire ITEM vous invitent à la conférence présentée par Delphine Diaz

4 mai à partir de 17h

Amphithéâtre de la présidence – Université de Pau et des Pays de l’Adour

Résumé :

L’exode ukrainien met au premier plan des protagonistes oubliés des migrations contraintes : femmes et enfants qui ont quitté en masse leur pays envahi par le voisin russe. Si ces groupes n’ont pas toujours été majoritaires parmi les déplacés, exilés et réfugiés à l’époque contemporaine, l’actualité nous amène à nous interroger sur leur présence dans l’histoire européenne de l’exil. En commençant par éclairer les mobilités de proscrits et proscrites des années 1830, et en allant jusqu’au temps présent, cette conférence veut questionner la place occupée par les femmes et enfants : la façon dont les Etats les ont considérés ou non comme des “réfugiés”, les dispositifs particuliers adoptés à leur égard, les sources qu’ils ont laissées et qui nous permettent de reconstituer leurs itinéraires et leurs expériences migratoires dans toute leur singularité.

Présentation de la conférencière : 

Delphine Diaz est agrégée d’histoire, maîtresse de conférences à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et membre junior de l’Institut universitaire de France. Elle a publié en 2014 Un asile pour tous les peuples ? Exilés et réfugiés étrangers dans la France du premier XIXe siècle (Paris, Armand Colin, prix Augustin Thierry du Comité d’histoire de la ville de Paris en 2015). Elle a coordonné le programme ANR AsileuropeXIX qui a donné lieu à la publication d’un livre co-dirigé avec Sylvie Aprile, Les Réprouvés. Sur les routes de l’exil dans l’Europe du XIXe siècle (Paris, Éditions de la Sorbonne, 2021). Elle est l’autrice d’En exil. Les réfugiés en Europe, de la fin du XVIIIe siècle à nos jours (Paris, Gallimard, collection « Folio », 2021).