La mort des princes au Moyen Age

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM)
PDF
Vous êtes ici :

La mort des Princes au Moyen ÂgeBilan et perspectives historiographiques

COLLOQUE INTERNATIONAL
Projet MIGRAVIT-SEPULTUS

Coordination:
Véronique LAMAZOU-DUPLAN (Université de Pau et des Pays de l’Adour),

María Teresa LÓPEZ DE GUEREÑO (Universidad Autónoma de Madrid),

Fermín MIRANDA (Universidad Autónoma de Madrid)


Organisation:
École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid),
Universidad Autónoma de Madrid

 

Analyser la mort des élites dirigeantes de la société médiévale demande comme
point de départ méthodologique de mettre à jour nos connaissances tant sur le
plan historiographique que sur celui des sources disponibles.

Postulant de son utilisation en tant qu’instrument de pouvoir et de représentation
pour la monarchie et la haute aristocratie laïque et ecclésiastique, on s’attachera
à démontrer la valeur de la mort dans l’articulation des idéaux collectifs politiques
et culturels. La mise en commun d’approches pluridisciplinaires permettra de
renouveler les perspectives de recherche et d’analyser, dans le temps et dans
l’espace, différentes facettes telles que la mémoire, la liturgie, la légitimité, les
discours de représentation et de propagande, sans oublier les espaces privilégiés
de sépulture. Il sera ainsi possible de comparer les questions posées dans les
différents domaines d’étude (histoire, histoire de l’art, compositions musicales,
récits littéraires et moraux, inscriptions funéraires ou anthropologie) et les divers
territoires qui composent la réalité sociopolitique de la France et de la péninsule
Ibérique, al-Andalus compris, entre le XIe et le XVe siècle.

 

Télécharger le programme