Colloque international autour des travaux de Gérard Noiriel

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM)
PDF
Vous êtes ici :

Colloque international autour des travaux de Gérard Noiriel Héritages et actualités de la socio-histoire

De l’histoire sociale à la socio-histoire de la nationalisation des mondes ouvriers

Présidence de séance : Philippe Rygiel, (Professeur à l’École Normale supérieure de Lyon, LAHRHA.)

On ne peut comprendre l’originalité des travaux de Gérard Noiriel sans prendre la mesure du pas de côté que celui-ci prend, dès ses premiers travaux, avec l’histoire sociale classique. Que cela soit à travers les ouvrages Longwy, immigrés et prolétaires, Les ouvriers dans la société française, Aigues-Mortes, le massacre des Italiens ou plus récemment le livre à paraître Histoire populaire de la France, l’œuvre de Gérard Noiriel se présente comme une puissante réflexion sur les transformations qu’ont expérimenté les mondes ouvriers, articulant dimensions matérielles, rapport au travail, identifications intimes et quant à soi privé. C’est à partir de cette approche singulière des mondes ouvriers que celui-ci développe progressivement le programme de sa socio-histoire en portant une réflexion sur les effets plus larges de la frontière national / étranger au sein de nos sociétés.

  • Stéphane Beaud, (Professeur à l’Université de Poitiers - Gresco), « Portrait de Gérard Noiriel en sociologue ».
  • Laurent Dornel, (MCF, Univ. Pau & Pays Adour, ITEM), « Rendre à César... De l’histoire de l’immigration à la socio-histoire de la xénophobie ».

  • Pierre Gaume (doctorant en histoire contemporaine à l'IRIS, prof. agrégé d’histoire) et Jean Lucien Sanchez (chargé d’étude en histoire, direction de l’administration pénitentiaire CLAMOR, CESDIP), « L'ordre pénal républicain (1880-1912) ». 
  • Éric Guichard (MCF HDR ENSIBB), « Comment l'informatique et les statistiques ont aidé à penser l'histoire des catégories juridiques et sociales de l'immigration ? »
  • Ilsen About, (Chargé de recherche au CNRS, Centre Georg Simmel, EHESS), « Le sujet social face à son identité. Faire l'histoire de l'identification ».
  • Nicolas Manitakis (Université d’Athènes), « L'encartement des étrangers en Europe pendant l'entre-deux-guerres. L'œuvre de Gérard Noiriel comme une boîte à outil pour la sociohistoire des migrations. »

 

Voir le programme complet