DEPART Dynamique des Espaces Pyrénéens d'Altitude

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM)
PDF
Vous êtes ici :

DEPART Dynamiques des Espaces Pyrénéens d’AltitudeUn SIG sur le patrimoine archéologique et la modélisation des territoires pastoraux

Ce réseau s’insère dans l’axe I – Territoires, mobilités. Il est financé par la communauté de Travail des Pyrénées pour trois ans (2014-2016).

Coordination générale : Ermengol Gassiot Ballbè, UAB

Coordination scientifique du réseau pour l’Aquitaine: Mélanie Le Couédic, UPPA, ITEM

Présentation

Au cours de ces 20 dernières années, le développement des recherches archéologiques sur les dynamique des systèmes pastoraux d'altitude a engendré, tout au long du massif, la constitution d'une dizaine de zones ateliers interdisciplinaires, conçues comme autant de laboratoires d'étude des interactions entre les sociétés, leur espace et leur environnement, dans la longue durée. La quantité de données amassées (plus de 500 nouveaux sites) permet aujourd'hui de dépasser le cadre des monographies, pour se lancer dans une véritable approche comparée des trajectoires de ces territoires d'altitude. Ce projet se fonde sur la modélisation et la création d'un Système d’Information Géographique, dans une perspective diachronique et comparative de différentes zones des Pyrénées, qui figurent sur cette carte.

Objectifs

Notre réseau vise la constitution d’une base de données spatialisée sous Système d’Information Géographique, permettant la comparaison des dynamiques spatio-temporelles de ces régions d’altitude. Sa réalisation nécessite un important travail d’élaboration, tant sur les thématiques, les échelles et les périmètres de la comparaison, que sur les outils de modélisation qui permettront de structurer le questionnement. Il requiert par ailleurs un approfondissement des relations entre équipes, et  un élargissement du réseau lui-même. Cela passe avant tout par des plages de travail communes, des échanges transfrontaliers, et des séminaires de terrain permettant une interconnaissance approfondie.

Notre premier objectif est d’expérimenter le partage des données et la construction d’un SIG commun à partir d’un échantillon du corpus. Cette expérimentation a été réalisée  en premier lieu sur les données archéologiques.  Elle vise à tester les procédures, permettre de travailler ensemble sur des cas et des terrains concrets, en intégrant les problématiques de gestion patrimoniale.

Parallèlement, notre deuxième objectif est de travailler à la formalisation des modèles destinés à sous-tendre la comparaison dans une perspective interdisciplinaire élargie. Que va-t-on prendre en compte pour comparer les processus de structuration de l’espace pastoral montagnard ? A quelles échelles, sur quelles durées, à partir de quelles sources d’information et de quels modèles ?

En rassemblant archéologues, historiens, ethnologues et gestionnaires des territoires, le réseau souhaite ici tisser un lien fort entre le patrimoine matériel et immatériel (sources écrites et ethnologiques). Dans cette perspective, le recours à la modélisation spatiale permettra d’expliciter les traditions disciplinaires et historiographiques (nationales ou régionales), qui ont un poids important dans la formulation des hypothèses.

Enfin, il s’agit de renforcer et pérenniser ce réseau pour en faire le support d’opérations de recherche à plus long terme et de tester son élargissement aux équipes travaillant sur d’autres massifs européens

Objectif 1. Élaborer et tester un SIG partagé sur le corpus archéologique des sites pastoraux d’altitude des différents programmes du réseau ;

Objectif 2. Etablir les outils et les questions structurant la comparaison d’un point de vue interdisciplinaire et interinstitutionnel ;

Objectif 3. Renforcer et pérenniser ce réseau de recherche transpyrénéen pour en faire le support d’opérations de recherche à plus long terme ; tester son élargissement aux équipes travaillant sur d’autres massifs européens.  

Partenaires

Les membres du réseau appartiennent à cinq centres de recherche répartis dans trois pays. Le projet s’appuie sur trois parcs nationaux, deux parcs régionaux et un site classé UNESCO.

  • Université de Toulouse Jean Jaurès
  • Universitat Autònoma Barcelona
  • Institució Milà i Fontanals, Consejo Superior de Investigaciones Científicas
  • Institut Català d'Arqueologia Clàssica
  • Patrimoni Cultural. Àrea de Protecció del Patrimoni Immoble, Ministeri de Cultura
  • Parc National des Pyrénées
  • Association Montagne et Patrimoine
  • Réserve Naturelle d’Eyne
  • Parc Nacional d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici
  • Parc Natural de l’Alt Pirineu
  • Ecomuseum de les Valls d’Àneu
  • Comú d’Ordino. Département de l’Agriculture et l’Environnement
  • Plan de Gestion de la Vallée du Madriu-Perafita-Claror

Phasage

La première année a été consacrée à la comparaison des données existantes,  à la définition de la problématique, et à la définition des outils. Les deuxièmes et troisièmes années portent sur la conception des outils, leur implémentation. Pour cela, nous avons réalisé dans les différentes zones du projet six ateliers de travail couplés à des séminaires de présentation (programmes à télécharger ci-contre):

  • 13 mars 2014 réunion à Barcelone, préparation du projet
  • 25-28 mai 2014 Vall de Boi ; atelier de présentation des différentes zones d’étude
  • 25 mai 2014 Séminaire
  • 27 mai 2014 Sortie de terrain dans le parc d’Aiguestortes
  • 11-14 octobre 2014 Pau, Vallée d’Ossau. Atelier de travail sur la définition des objectifs et de la problématique du système, puis sur la structuration des données. Premier modèle conceptuel de données
  • 12 octobre 2014 : sortie de terrain sur le cirque d’Anéou
  • 13 octobre 2014 : séminaire 31 janvier-3 février 2015 Toulouse. Formalisation et définition des tables et champs du modèle. Choix du système de coordonnées
  • 21-24 mai 2015 Andorre. Discussion et évaluation collective de la base de données implémentée par Joan Nunes
  • 23 mai : visite de terrain a la Coma del Forat,
  • 15-18 novembre 2015 Ainsa
  • 15-16 octobre 2015 : séminaire
  • 16 octobre 2015 : visite de terrain à Ordesa
  • 17-18 octobre atelier de travail sur la base de données. Problème de saisie et questions de spatialisation

Valorisation

  • Le Couédic M., Rendu C. Garcia Casas D. et al. – « Comparer et modéliser les sites, les territoires et les systèmes pastoraux pyrénéens dans la diachronie : présentation et premiers résultats du projet collaboratif DEPART », Congrès de Bagnères-de-Bigorre, Pays pyrénéens et environnement, 12-14 juin 2015.
  • Le Couédic M. – Rassembler, classer et comparer des sites archéologiques: l’exemple du SIG DEPART, Rassembler, classer…et composer, Journées d’études, UPPA, coord.. Patricia Heninger-Castéret 16  octobre 2015
  • Café débat, Les défis de l’archéologie au XXIème siècle, dans le cadre des Journées nationales de l’archéologie, Pau, 6 juin 2014.

 

Mise à jour : janvier 2016