ANR Acronavarre

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM)
PDF
Vous êtes ici :

ANR ACRONAVARRELes ACtes ROyaux de NAVARRE aux XVe et XVIe siècles

Objectif

Ce projet financé par l'Agence Nationale de la recherche vise à écrire une histoire comparative des pratiques administratives et gouvernementales dans un espace périphérique, en l’occurrence l’espace pyrénéen, à la lumière du corpus à reconstituer des actes royaux navarrais (Navarre et possessions féodales) de la période 1484-1594, alors que se met en place l’Etat moderne.

Date de démarrage scientifique du projet

01 octobre 2016

Durée

48 mois

Contexte

Des actes royaux dispersés à l’image des terres contrôlées par les souverains de Navarre et en raison de la perte de la souveraineté en 1620.

Des actes royaux nombreux : env. 7000 dont 1600 ont déjà été référencés par les membres du projet, soit un taux de connaissance de 23%.

Un état de conservation inégal des actes encore existants dans les différends fonds d’archives.

Beaucoup d’actes détruits, notamment à Pau (incendie de 1908: 45% des cartons de la période 1572-1594 ont péri), mais les inventaires, les registres comptables conservés et les publications érudites du XIXe siècle permettent de pallier ces pertes.

Une équipe expérimentée de 25 personnes rassemblant des médiévistes, des modernistes et des informaticiens en France et en Espagne qui ont l’habitude de travailler ensemble.

 

Objectifs scientifiques et techniques

Réalisation d’un catalogue des actes royaux de la maison de Navarre :

  • Catalogue informatisé en open access comportant, dans l’ordre chronologique de la rédaction, tous les actes royaux dont il existe une trace archivistique (pièces originales + résumés des actes aujourd’hui disparus)
  • Interopérabilité avec les bases existantes

Écriture d’une histoire renouvelée des pratiques administratives des espaces périphériques à la Renaissance grâce à l’exploitation thématique des actes catalogués, destinée à :

  • mieux comprendre la nature et les marges de manœuvre du pouvoir royal navarrais s’exerçant dans le cadre de territoires composites, qui participèrent à la formation politique du futur Henri IV de France.
  • déterminer la place des décisions en matière religieuse dans le contexte de l’introduction des Réformes puis des guerres civiles françaises.
  • situer le pouvoir royal navarrais dans un contexte européen plus large en comparaison avec les pratiques administratives et de pouvoir développées par les chancelleries des couronnes avoisinantes (France, Castille, Aragon) et même de royaumes européens plus éloignés.     

 

Programme de travail

Journées d’étude/ateliers :

  • Paris, à l’ENC : Méthodologies de la constitution de corpus documentaire.
  • Pampelune, à l’UPNA/l’Archivo General de Navarra : Les actes royaux comme reflets de l’histoire institutionnelle des Conseils royaux (structure et fonctionnement) du XVIe siècle.
  • Madrid, à la Casa de Velázquez : Les actes royaux comme sources d’histoire sociale et religieuse au XVIe siècle, en insistant sur la dimension internationale.
  • Pau, à l’UPPA : Présentation du catalogue terminé,

 

  • Conclusions thématiques globales donnant matière à un ouvrage collectif sur les actes royaux.
  • Inauguration d’une exposition (Pau - Pampelune) qui présentera l’activité de la chancellerie navarraise.

 

Résultats attendus

Un progrès historiographique débouchant sur une meilleure compréhension du rôle des États périphériques au moment de la constitution des grands États de l’Europe moderne

  • mise en lumière des modalités d’évolution des entités séparées par une frontière nouvelle à partir de 1512;
  • recompositions étatiques en marge des grands royaumes, dans les conflits opposant les grandes puissances européennes ;
  • éclairage sur les liens entre choix religieux et stratégie politique des États,

Un état des lieux d’un corpus archivistique patrimonial grâce au catalogue numérique destiné à un public large (universitaires, chercheurs, archivistes, généalogistes etc.) dont les travaux portent sur la Renaissance, la Réforme et les guerres de religion ainsi que les relations internationales des rois de Navarre avec la papauté, les monarchies et les républiques européennes dans un long XVIe siècle.

La sauvegarde des documents patrimoniaux qui se traduira par l’édition critique des actes royaux dans les domaines politiques et religieux dont l’importance capitale pour l’histoire et la mémoire repose sur les choix stratégiques de la famille et la figure d’Henri III de Bourbon, roi de Navarre (à partir de 1572), puis roi de France et de Navarre (entre 1589/1594 et 1610) sous le nom d’Henri IV.

 

Valorisation scientifique

Présence numérique

  • Espace dédié sur le site de l’UPPA et carnet de recherche sur la plateforme « hypothèses »    
  • Renvois sur les sites institutionnels des partenaires vers l’espace dédié et le carnet de recherche;     
  • Articulation avec les carnets de recherche spécialisés (De rebus diplomaticis et consortium COSME);    
  • Ouverture de comptes sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) pour la diffusion des actualités du projet (journées d’étude, publications, exposition) en direction d’un public large aussi bien français qu’international.

Publications multi-support autour du projet      

  • Catalogue des actes royaux en ligne. La version remaniée du catalogue sera publiée par une grande maison d’édition spécialisée dans l’érudition historique;     
  • Actes des journées d’étude publiés par une ou plusieurs presses universitaires au format papier et électronique;     
  • Dossiers thématiques proposés à des revues spécialisées en France et à l’étranger (en les traduisant en anglais, par exemple : Sixteenth Century Journal, French History), au format papier et électronique.

Communication autour de l’exposition issue du projet

  • Catalogue d’exposition : version papier et exposition virtuelle;   
  • Conférences et ateliers pédagogiques;
  • Présence médiatique (presse écrite et audiovisuelle).